AppGratis : disparition malgré une levée de fonds

appgratis

L’application AppGratis vient d’être enlevée de l’AppStore ce Lundi 8 Avril. Elle avait pour nature de promouvoir d’autres applications, signalant des gratuités d’applications ou alors des réductions très intéressantes d’applications payantes. Et pourtant, la société, fondée par Simon Dawlat, fêtait en Fevrier dernier le passage des 10 millions d’utilisateurs.

Les efforts n’auront pas été suffisants

Malgré le dépassement de ce seuil d’utilisateurs, Apple, responsable de la bonne « conformité » des applications proposées sur l’AppStore, projetait déjà une nouvelle politique. En effet, en Septembre 2012, la marque à la Pomme mentionnait sur l’AppStore que “les applications qui affichent d’autres applications pour les vendre ou en faire la promotion d’une manière similaire à celle de l’AppStore seront rejetées”. Cela n’avait pas refroidi AppGratis qui a obtenu un investiss

ement de 10 millions d’Euros en Février 2013. Ces fonds provenaient pour moitié d’Orange et Publicis, soutenues par Iris Capital. Et la situation paraissait être au beau fixe, comme en témoignait Sophie Dingreville, en charge des investissements dans les technologies et les medias numériques pour le fond Iris Capital : “La relation entre AppGratis et Apple est très bonne comme le montre l’acceptation de la 3e version de l’application dans l’AppStore. AppGratis ne va pas à l’encontre des catalogues d’applications d’Apple et de Google mais permet au contraire de remettre de la vie dans les stores en faisant remonter certaines applications dans le top.” Il semblerait qu’Iris Capital se soit trompé sur la question…

La dépendance en question

trash

Nous pouvons retenir deux éléments de ce fait. Tout d’abord, Apple impose ses règles du jeu sur le marché des applications. Même si Google fait le forcing et gagne du terrain sur Apple avec le PlayStore, il semble difficile pour un éditeur de se passer de l’AppStore, tellement la potentialité de la plateforme est importante en terme d’utilisateurs. Ainsi, Apple règne en maitre sur ce terrain, et les éditeurs doivent se plier au bon vouloir de la marque.

Dans un second temps, c’est le business model des applications de promotion qui est remis en question. En effet, à cause de cette dépendance à l’AppStore, les éditeurs doivent se replier sur le PlayStore, qui n’a toujours pas réagi face à ce type d’applications. L’avenir d’AppGratis va donc se jouer avec Google, l’ennemi d’Apple…

Source : http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/appgratis-suppression-appstore-0413.shtml

Sebastien A.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s