Montre intelligente: Microsoft et Google s’y mettent!

Le groupe informatique américain Microsoft travaille lui aussi sur des concepts de montre intelligente, à écran tactile, indique le Wall Street Journal dimanche sur son site internet. Google annonce lui aussi travailler sur une montre intelligente avec pour but de concurrencer la iWatch d’Apple et la Galaxy Watch de Samsung, déjà annoncées

Microsoft travaille pour le moment sur des concepts de montre intelligente, à écran tactile, indiquait,  dimanche 14 avril, le Wall Street Journal. Le quotidien cite des responsables de sous-traitants auxquels Microsoft a commandé des composants pour un “potentiel appareil similaire à une montre”. Pour l’instant, même si les équipes de R&D du géant américain ont travaillé sur un tel projet, il n’est pas sûr que Microsoft décide de sauter le pas et de lancer la fabrication d’un tel produit. Microsoft avait déjà lancé il y a une dizaine d’années un modèle de montre intelligente, qui affichait les principaux titres des informations ou les résultats sportifs. Mais sa commercialisation avait été stoppée en 2008. Les experts prédisent aujourd’hui la montée en puissance de produits informatiques intégrés à des objets portés sur soi – ce qu’on regroupe sous l’appellation anglophone de “wearable computing”. Ainsi, le cabinet d’études Gartner prévoit que le marché du wearable computing représentera 10 milliards dollars en 2016.

Image
Après les lunettes intelligentes, issues du X Lab, les chaussures qui parlent, présentées lors du dernier SXSW, la division Android de Google serait en train de préparer une montre intelligente. Google travaille ainsi sur des lunettes, mais les montres sont l’objet qui semble concentrer le plus d’efforts des fabricants. Dans une demande de brevet déposée en octobre 2011 et validé un an plus tard, Google décrit une montre intelligente équipée d’un écran rabattable. La question est désormais de savoir comment cette montre va s’intégrer dans l’écosystème “wearable computing” qu’est en train de concevoir Google.

Certaines petites sociétés comme Pebble ont déjà lancé des modèles se connectant aux smartphones, mais la presse spécialisée spécule maintenant sur l’entrée sur ce créneau de poids lourds comme Apple, Google ou encore Samsung suivis par une multitude de fabricants  qui y voient un nouveau marché et relai de croissance tout autant qu’un moyen de consolider leur écosystème informatique.

(source BFMTV.com)

Saynaa.R.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s