ADM – Anti Digital Mur

Le 21ème siècle a vu fleurir l’aire du web, de la numérisation et de la digitalisation de l’ensemble de nos supports et moyen de communication. Comme toute grande révolution, il arrive un point où la nostalgie revient frapper au galop. Depuis que le wifi est accessible librement dans de nombreuses zones du monde, une discussion autour d’un café sans avoir votre interlocuteur accroché à son smartphone à checkers ses notifications, ça n’existe plus ( à part pour papie et mamie, et encore). Face à cela, l’institut Polytechnique de Grenoble à developper un nouveau type de papier peint. Un papier paint anti-wifi. Composé en meta papier, les particule d’argent se trouvant à l’intérieur du tissu possèdent la particularité de bloquer les ondes wifi. Bien que le but premier eut été de trouver une solution au piratage, grâce à ce papier peint, il est dorénavant possible de se créer de nouvelles zone 1.0. Oui oui oui, ceci n’est pas un gadget ultra huppé qu’il faudra traqué pour avoir puisqu’il est en vente à Saint MaClou. Toutefois, nos cher chercheurs de Grenoble ont un petit train de retard sur nos amis les Japonnais qui ont sur développé le même principe mais en version peinture. Amateur de déco d’intérieur vous avez donc maintenant un choix des plus important de pantone ou de motifs pour dewifiiser votre intérieur.
Pour les personnes qui n’ont pas envie de retapissez leur intérieur, mais que l’expérience tente toutefois, il existe au sein de la bibliothèque de Havard Design un caisson non pas de dépréssurisation mais de non wifi, appelé le “Wifi Cold Spot”. Il a été mis en place afin d’offrir la possibilité à ses étudiants de décompresser tranquillement dans une zone au design zen sans pouvoir avoir accès au Wifi ou encore aux téléphone portable, dans le but de réellement se détendre.

Intérêt:

A toute tendance, son anti-tendance si l’on puis dire : à la mode s’oppose le vintage, à l’urbanisation, les hippys, à l’extrème modernisation , les villages écologique, quant est il pour le digital?
Ce papier peint, cette peinture, ce petit caisson sont des avant gout de ce qui pourrait arriver prochainement sur le marché. On nous parle de l’aire du digitale, mais avec la naissance de ce nouveau marché et nouveau système d’information et de communication est apparut une niche de marché complètement opposé.
Sans pour autant menace le phénomène du digital, avoir la possibilité de pouvoir se “déconnecté” va bientot relevé du luxe, il est donc important de pouvoir en profiter et de l’apprécier. Ce type d’innovation nous rappel qu’il n’y a pas si longtemps, un tweet, un web transfert ou encore le cloud représentaient des onomatopée de language.

 

Source

Maury A.,  9 /04 / 2013 , Retapissez votre salon avec un papier peint anti-wifi, soonsoonsoon,
http://www.soonsoonsoon.com/bp9865

Ibert B., 9/04/2013, Faire une pause déconnexion dans un caisson
http://www.soonsoonsoon.com/bp9867

CNN Travel, 9/10/2009,  A new weapon in Japan’s war against Wifi
http://travel.cnn.com/tokyo/play/new-weapon-japans-war-against-wifi-421869

Advertisements

Dis moi quelle musique tu écoutes, je te dirais ce que tu portes

Shazam à son arrivé sur le marché à révolutionner la vie de nombreux fou de la musique. Plus besoin de  tracker le responsable d’une bar, d’une boîte pour trouver les chansons de la playlist. Pour les amateurs, n’importe qui pouvait dorénavant étaler sa culture musicale. Shazam à pousser la tendance avec la sortie d’une toute nouvelle interface : Shazam Fashion. Sur le même principe, l’application pourra donc scanner et reconnaître les vêtements portés. Alors non, nous n’allons pas encore tous (sous entendu la gente féminine) , nous promener dans la rue avec nos smartphone à la main essayant vainement de scanner ni vue ni connu le vêtement du passant d’à côté. Cette interface n’est malheureusement pas encore possible pour l’ensemble des vêtements du commerce. Cette application ne sera en effet possible que pour les présentateurs TV et quelques publicités dans l’avenir. En collaboration avec les grandes chaînes américaine, l’application fonctionne en effet avec une base de données générée par ces chaînes télévisées. De plus, Shazam Fashion ne sera disponible que pour nos voisins les américains, l’entreprise n’ayant pas encore développé son projets sur les terres européennes.  L’objectif de Shazam derrière ce nouveau lancement est de développer ce qu’il appelle ” l’engagement média”. Cette appellation rejoins ce mouvement de consommateur 2.0, engagé et interactive. Le but étant effectivement de pouvoir rendre les programmes TV et les spots publicitaire plus “engageant”, en supprimant l’étape “cognitive” de ces spots.

Intérêt:

En termes de digital l’étape la plus importante à franchir reste celle de l’intéractivité avec les consommateurs. Après avoir vu la naissance de séries intéractives où outre la possibilité d’échanger sur Twitter et Facebook avec les personnages, le spectateurs pouvaient influencer la suite du scénario, l’annonce du Facebook Home, et des Google Glasses ; les programmes TV solicitant les réactions en live de spectateurs, on avance petit à petit sur ce que Shazam appelle “l’engagement Média”.

Certes scanner la tenu d’un présentateur n’est pas ce qu’il y a de plus excitant, l’application relève plus du gadget que de l’outil, mais les possibilités qu’elle offre peuvent d’avérer très intéressante. Pouvoir en effet obtenir l’information en direct, par un simple scan d’un produit à la TV représente pour les marques une opportunité des plus intéressante. De fait, combien de fois avons nous remarqué un produit ô combien génial à la TV mais oublié de noter le nom ou le magasin du dit produit? Résultat, nous ne l’avons jamais acheté. SI maintenant par un simple scan du produit , on pouvait avoir le lien sur la site marchand, la géolocalisation du magasin le plus proche, la référence et nom du produit, quoi de plus simple pour aller l’acheter le lendemain? Cette possibilité peut aussi d’appliquer pour d’autres types de communication que les campagnes produits. En termes de communication nous pouvons imaginer de nouvelles techniques très intéressantes : pourquoi pas un teaser où il faudrait scanner l’image à la fin du spot pour connaître la fin de la publicité? En encourageant cette démarche, cet engagement du consommateur, la mémorisation des publicités sera d’autant plus important que dans la logique passive dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui.

Caroline N.

Source

http://www.20minutes.fr/high-tech/1134063-20130409-apres-musique-shazam-veut-permettre-identifier-vetements

http://www.journaldugeek.com/2013/04/08/shazam-veut-se-lancer-dans-la-mode/

Les relations 2.0

Une société internationale, une société multiculturelle, une société qui échange de plus en plus, mais aussi une société qui échange à des kilomètres, des continents, des hémisphères d’écarts. Toujours overbooker, toujours entre deux tâches, deux conversations, communiquer aux boulot et avec ses proches relève du calvaire.
Pour y remédier, il est possible dorénavant grâce à des petits gadgets, “Good Night Lamp”, “Pillow Talk” et à ‘Essage”, de rester en contact facilement et de manière plus ludique qu’avec un simple téléphone ou une webcam.

Good Night Lamp, permet par le biais de petites maisons lumineuses interconnectées de prévenir ses proches où ses collègues de sa disponibilité pour une conférence, une réunion, ou encore de son départ du bureau ou de la maison. Comment ? Ses lampes interactives fonctionnent par groupement. La grande maison sert de signal/repère, si on l’allume, celle ci va automatiquement allumer les petites maisons et à l’inverse les éteindre. Il suffit alors de se mettre d’accord sur un code de communication. Ce petit outil peut aussi bien s’utiliser pour le travail ou encore à la maison pour un usage plus privée.

Pillow Talk, possède un usage plus intime, destiné aux personnes dont le conjoint ou la conjointe serait en déplacement (plus ou ou moins à long termes), et qui n’en peuvent plus de ces nuits solitaires. Pillow talk permet de recréer la sensation de l’être cher. L’oreiller relié à une bague retransmet la sensation apporter par la présence de l’autre ainsi que son rythme cardiaque. Qui plus, dès lors que l’on porte la bague, l’oreiller du conjoint émet une douce lumière chaleureuse pour prévenir l’autre de sa présence.

Essage, tout le monde rêve d’un bon massage, mais personne ne rêve de masser l’autre. Trop contraignant, épuisant, Essage à trouver le moyen de rendre la tâche plus simple, pour le plaisir de tout le monde. Essage, c’est une combinaison dôtée de million de petite capteur sous forme de coussinet capable d’exercer différents types de pression sur le corps. Cette combinaison (constitué d’un sweat et d’un pantalon) se commande via une application qu’il suffit de télécharger sur son smarthphone ou sur sa tablette. Les massages à distances sont donc même possible. De plus, cette combinaison comporte aussi des poches afin de permettre une mobilité maximale à la personne qui se fait masser. Enfin, sa technologie est conçut de manière à ce que le tissues de ne salisse pas et ne retiennent pas les odeurs, l’entretien est donc plus que faciliter.

 

Intérêt:
Nous sommes aujourd’hui dans une période ou les personnes sont de plus en plus connecté mais pas nécessairement de visu. La facilité des échanges permets une immension mobilité ainsi que la naissance de relations sur des distances de plus en plus grandes. Ces petites gadgets naient des nouvelles technologies permettent de faciliter ces relations. En effet, même connecté via les réseaux sociaux, nos téléphones portables, webcam.. les contacts en personnes restent les relations les plus importantes et les plus apprécies. Pillow talk, Essage les Good Night Lamp nous aident donc à trouver des légers substitues à ses relations. Qui plus est, ils ouvrent la porte en grand à de nouvelles opportunités de marché, et à de nouveaux moyens de communication.

Source:
Cofield A., 13/02/2013 “Essage”
http://prezi.com/kwh46yimzmh6/essage/
The Good Night Lamp
http://goodnightlamp.com/
The Little Riot, 2013 “Pillow Talk”
http://littleriot.com/pillowtalk/

Le contrepied de Nokia

Nokia a prévu de présenter lors du Mobile World Congress deux nouveaux téléphones. Ces derniers le “Nokia 105” et le “Nokia 301”  sont aux antipodes de la tendance actuelle des smartphone. En effet Nokia à décider de présenter des produits privilégiant l’efficacité de la batterie et uniquement l’efficacité de la batterie. Le Nokia 105 est annoncé avec une autonomie de 35 jours (en veille), soit 840 heures, ( environs 30 fois plus que la moyenne du marché) et jusqu’à plus de 12h de communication non stop sur une seule charge. Ce produit sera commercialisé à la modeste somme de $20. En effet les fonctionnalité de ce téléphone seront des plus limités. L’utilité première et, presque unique de ce produit est la communication téléphone. Bien entendu les fonctions de bases seront présentes (sms, horlogue, FM radio et écran couleur d’une résolution de 128×128). Son prix se justifie par ce minimalisme de fonctionnalité, sa petite taille: 107×44.8×14.3 mm, son faible poids: 70gr, sa petite mémoire: 8MB et la légèreté de son processeur : 384KB. Son “grand frère”, le “Nokia 301” sera un peu plus élevé (mais pas trop) en termes de gamme et de prix ($85). Le principe reste le même bien que ce dernier possède un appareil photo de 3,2MP et une résolution d’écran plus sympathique : 320×240. Qui plus est, avec tout ces petits plus, le 301 possède une autonomie encore supérieur au 105 : 37 jours en veille et jusqu’à 20h en communication continue.

Nokia souhaite récupérer des parts de marché importante notamment dans les pays en voie de développement, pays cible de ce Nokia 105. En se positionnement sur cette niche au coeur du boom des smartphone, il se pourrait bien que le fabriquant Norvégien arrive à ses fins. De plus, bien que ces téléphones sont présent sur des segments bas de gamme, leur design reste tout à fait dans l’ère de temps.

Intérêt:

Nokia, ancien leader du marché de la téléphonie s’est vu grapillé des parts de marché par Apple, HTC, Blackberry et Samsung. Aujourd’hui à la traîne, malgré le lancement de smartphone full tactil (gamme des Lumia), il reste toujours à la traîne. En prennant le marché à contrepied, là où l’on ne l’attend pas, Nokia arrive à faire parler de lui et surtout à dévancer des potentiels concurrents.

Source :
Télégraphe , 26/02/2013, “This $20 phone has 35 days of battery life”
http://www.businessinsider.com/this-20-phone-has-35-hours-of-battery-life-2013-2
Humphries M., 25/02/2013, “Nokia launches a $20 phone with 35 fays battery life”
http://www.geek.com/mobile/nokia-launches-a-20-phone-with-35-day-battery-life-1540831

RIOT : le nouvel espion du web

Le nouveau software de Raytheon: RIOT, Rapid Information Overlay Technology,  représente un véritable espion des réseaux sociaux et du web.

Raytheon, cette immense entreprise de sécurité aux Etat-Unis (5ème mondiale) a donc développé ce logiciel capable d’analyser à un niveau extrème l’ensemble des données publié sur le web et surtout des réseaux sociaux afin de déterminer des profils suivant les différentes personnes. Ces profils ne sont pas que de simples fiches d’individus, ils permettent d’établir les habitudes de consommation et surtout de déplacement de chaque personne, et ainsi de prédire les futures déplacements de chacun.

Cela est rendu possible par le principe de géolocalisation, que l’ont soit où adapte de la géolocalisation le simple fait d’indiquer des lieux dans des post sur Facebook, ou encore Twitter, de poster des photos incluant le lieu de prise de vue, ou encore l’utilisation de Foursquare, RIOT est capable de récupérer l’ensemble de ces données et de les analyser. L’outil est aussi capable de générer des mapping des comportements du profil étudié.

Le but de ce logiciel nait d’une joint-venture entre le gouvernement américain et Raytheon serait de créer un système de sécurité nationale. Il est aujourd’hui hors de question pour la société de le vendre à n’importe quel client potentiel.

Bien évidemment la naissance d’un tel logiciel remet en cause beaucoup de principe concernant les droits des individus. Cependant,  si l’on considère que toutes les informations publiées sur le web ont été publiés avec le consentement et la connaissance que ces informations sont dès lors mise à disposition de ces informations est accessible à n’importe quel internaute, le principe de RIOT parait parfaitement légitime.

 

Intérêt :

Ce nouveau logiciel bien que développé pour lé sécurité, verra surement son développement étendre son champ d’activité. Prédire les comportements du consommateur le marché devient un nouveau facteur important dans leur politique marketing et de communication. Capter l’attention, l’intérêt du consommateur au bon moment ne sera plus qu’une question de période horaire. On pourrait désormais choisir individuellement à quel moment le consommateur serait plus réceptif au produit, à une offre promotionnel qui correspondrait à son activité et envie du jour voir du moment.

 

 

Source :

Gallagher, R. (2013, Fevrier 10). Software that tracks people on social media created by defence firm. Récupéré sur The Guardian: http://www.guardian.co.uk/world/2013/feb/10/software-tracks-social-media-defence

Dream Drawer

Qui n’a jamais été frustré de se réveiller d’un rêve tellement bien qu’on aurait aimé y rester et surtout s’en rappeler. Le Sleep Art Projet au sein des hôtels Ibis vous en offre la possibilité depuis Septembre 2012, et encore mieux, vous proposer la possibilité de faire de votre rêve une œuvre d’art.

En vous endormant sur les nouveaux matelas de l’hôtel, ces derniers à l’aide de leurs 80 capteurs va analyser différents facteurs durant votre sommeil afin de les retranscrire sur une toile noire durant la nuit. Ce petit robot enregistre en effet durant votre sommeil différents types de donnés comme la température, le son ou encore les mouvements, et, suivant leurs variations le robot retranscrira ses donné sur une toile avec différentes peinture pour un résultat des plus esthétique à votre réveil.

Intérêt :

Par cette nouvelle offre, Ibis apporte sur le marché une nouvelle manière de passer ses nuits à l’hôtel, offrant ainsi un avantage comparatif innovant vis à vis du marché et en agrémentant ce qui a la base n’est qu’un service d’hébergement, d’un touche d’originalité artistique. On pourrait penser plus tard à un développement de l’outil via une retranscription vidéo ou autres. Qui sait si cette technologie ne pourrait pas se voir adapter dans d’autre secteur à l’avenir.

Cependant, cette opération n’est inscrite que dans une stratégie marketing afin de faire connaître la nouvelle gamme de matelas des hôtel Ibis. Il aurait été intéressant de rendre le concept universel.

Source:

Communiqué de Presse “Accord”: http://www.accor.com/fileadmin/user_upload/Contenus_Accor/Presse/Pressreleases/2012/FR/121003_pr_sleepart_fr.pdf

Bénédicte, I. (2012, Novembre 2012). Faire de ses rêves des oeuvre d’art digne de la FIAC. Récupéré sur SoonSoonSoon: http://www.soonsoonsoon.com/bp9789

Le Slowmotion sous contrôle

Lorenz Potthast, artiste allemand a conçu l’hiver dernier un casque appelé le « Decelerator Helmet » capable de créer pour l’utilisateur une vision en slowmotion de son environnement direct. Le slowmotion aussi appelé « bullet time » étant basiquement un effet vidéo consistant à voir les évènements au ralentit. En enfilant ce casque, l’utilisateur est ainsi capable d’expérimenter une vision de son environnement direct au ralentit, en slowmotion, grâce à un ordinateur intégré au casque. La vision expérimentée est aussi retranscrit au travers d’un écran sur la partie frontale du casque.

Ce casque comprend 3 modes de vue, un mode permettant une vision continue en slow motion, un autre mode qui permets de ne ralentir une scène que pendant un certain temps et un dernier mode où l’utilisateur contrôle la vitesse du slowmotion.

Bien que cette invention représente une certaine innovation, le créateur L. Potthast n’a pour l’instant aucune intention de commercialiser le produit.

Intérêt

Cette invention représente un axe de développement intéressant pour l’univers des jeux vidés, la télévision et pourquoi pas des parcs d’attractions.

En effet on pourrait imaginer dans un futur plus ou moins proche l’utilisation de ces casques de pouvoir contrôler des actions précises dans les jeux vidéo notamment pour les jeux de RPG (Role playing Game).

Appliquer à la télévision, n’importe quel utilisateur pourrait ralentir ou accélère le rythmes des actions de ses films à loisir.

Un développement de ce type de technologie associer au développement de la technologie 3D pourrait amener l’industrie de l’image à un tout autre niveau.

Video : http://vimeo.com/lorenzpotthast/deceleratorImage

Source:

Bénédicte, I. (2012, Décembre 2012). Voir la vie en Slowmotion avec le décélérator. Récupéré sur SoonSoonSoon: http://www.soonsoonsoon.com/bp9791