ITunes, la plateforme musicale d’Apple, fête ses dix ans

Le Monde, 29/04/2013, Sarah Belouezzane

Pour fêter l’anniversaire d’Itunes, le groupe de Cupertino a retracé les points forts de son histoire dans sa page d’accueil. Aujourd’hui Itunes pèse 75% des ventes de musique numérique, il est leader sur son marché. Pour le seul trimestre 2013 le groupe a généré plus de 2,6 milliards de $ c’est un véritable record.

Lors du lancement de la plateforme de plus en plus de monde télécharge et de moins en moins de personnes effectuent des achat de musique. Une véritable descente aux enfers commencent pour l’industrie musicale. Steve Jobs propose alors un partenariat entre les maisons de disque grâce à la plateforme Itunes qui renouera des liens avec leur public, tout en gardant une commission de 30% sur chaque morceau de musique vendu.

A l’époque Itunes n’est pas la seule plateforme de téléchargement légale. Cependant leur concurrents proposent des fichiers extrêmement sécurisés rendant la lecture difficile.

Apple, lance en 2001 plusieurs MP3, Ipod afin de pouvoir lire les fichiers en toute tranquilité. De plus, les prix sont très inférieurs au marché (0,99€ contre 20€ l’album physique) et on peut choisir entre une location ou un achat de films.

Plus tard, avec des innovations qui connaissent des succès impressionnants, Apple reste leader malgré une concurrence qui essaye de se démarquer.

Cependant, plusieurs critiques sont à souligner comme une qualité sonore qui n’est pas toujours parfaite, une impossibilité de transférer les documents hors d’un terminal Apple, impossible de faire un don à un tiers de ses musique achetée.

Ces défauts pourront profiter à l’industrie du streaming où il n’y a pas de téléchargement mais seulement un abonnement.

Des rumeurs concernant une radio Itunes circule.

 

 

Nous constatons que le géant Américain Apple a su être novateur et se retrouver quasiment seul sur le marché des téléchargements légaux. Apple a su se démarquer en prenant des risques car il est allé au devant des futures demandes des consommateurs.

Aujourd’hui, nous constatons qu’Apple ne créer plus mais suit les tendances. Cela peut s’expliquer par la disparition de Steve Jobs ou tout simplement un essoufflement de la société. En effet, comme nous avons pu le voir dans l’article Apple préfère rester sur un secteur lucratif mais qui va bientôt devenir obsolète (Itunes, téléchargement) plutôt que de se diriger vers un secteur novateur.

Nous pouvons commencer à nous poser sérieusement la question sur l’avenir du géant Apple. En effet, la concurrence est plus que jamais présente sur le marché du multimédia. Ils sont pourtant les rois en communication et marketing en lançant des rumeurs sur des produits, peut être que cette radio Itunes va être une réelle révolution dans le monde des internautes. 

Fanny Q.

Suspense autour de l’annonce d’un “Facebook phone”

Le Point.fr, le 04/04/2013

Jeudi, un nouveau smartphone va être présenté par le taÏwanais HTC en collaboration avec facebook. En effet, il  s’agit seulement de faciliter l’accès au réseau social. Il ne s’agit pas d’un téléphone portable crée par Facebook. Ce portable possédera un système Android avec “des fonctionnalités très adaptées à Facebook”

Le système Android de Google ainsi que Microsoft avec Windows Phone ne cessent de gagner des parts de marché à l’inverse d’Apple avec iOS.

L’objectif de Mark Zuckerberg  est de répondre à une nouvelle demande qui est celle des connections via les smartphones, les tablettes… qui sont l’avenir de la technologie pour le groupe Facebook.

Ce partenariat entre Facebook et HTC, a pour principal objectif de baisser ou de faire disparaitre le leadership de Samsung. Il s’agit d’une collaboration vital pour HTC qui veut offrir un service qui fasse rêver ses utilisateurs.

Lors des différentes navigations l’internaute aura l’impression d’être sur Facebook comme il peut l’être sur Itunes. Selon une enquêtes les utilisateurs des smartphones sont connectés du matin au soir pour consulter leur mail, naviguer sur internet, et enfin aller sur Facebook.

Nous pouvons analyser qu’une alliance qui est en train de se faire entre les différents géants de la téléphonies et du web. Cela s’explique par un marché de plus en plus concurrentiel et des demandes qui ne cessent d’évoluer.

Les consommateurs aiment le changement, il faut donc leur offrir une réponse avant que ce besoin ne se fasse resssentir. Facebook a décidé de se développer sur d’autres supports afin de garder son positionnement mais surtout de pouvoir gagner des parts de marché. C’est à dire ne plus être en troisième position mais leader lors des navigations des internautes via les smartphones.

Facebook a besoin d’évoluer et de se développer sinon il ne sera plus qu’un souvenir comme l’a été MSN, car des nouveaux réseaux sociaux plus sophistiqués apparaitront.

Fanny Q.