Durex lance ses sous-vêtements à capteurs de sensations.

Dans le domaine des relations à distances, on a pu voir avec Caroline N. que les innovations  étaient nombreuses.

La dernière en date : les sous-vêtements vibrants. Ce sont des ingénieurs DUREX Ausralie qui ont innové cette fois-ci. Ils auraient dotés de capteurs des sous-vêtements et développé une application smartphone avec laquelle, en glissant son doigt sur l’écran, les mouvements envoyé seraient retransmits au porteur de ses sous-vêtements érotiques.

Finis les conversations via Skype où l’on languit de pouvoir enfin retrouver sa moitié et sentir ses mains sur son corps. Durex permet maintenant de pimenter notre vie de couple même lorsque nous sommes en déplacement!

Gros coup de buzz ou véritable innovation? Car il est vrai que pour une innovation et un premier prototype, le résultat est assez bluffant: sous-vêtements non disgracieux, pas très couvrants… Il ressemblent à s’y méprandre à des sous-vêtements classiques. On a du mal à croire que des capteurs envoyant des attouchements à distance soient intégrés dans si peu de tissu.

Le doute planne…

 

Lucie M.

Source: www.lexpress.fr

MallWeGo – le croisement entre Facebook, Amazon et les Sims

Créée en 2013, MallWeGo est une entreprise dont on devrait entendre parler. La compagnie a créée il y a peu une application mobile innovante. Portant le même nom que la société, sa nature se veut novatrice : créer un monde virtuel où l’on peut faire du shopping, des rencontres, toute en utilisant une interface jeu vidéo à l’image des Sims.

MallWeGo

Ce « jeu » surfe donc sur la vague des centres commerciaux virtuels. Le principe est simple : au lieu de surfer sur un site marchand basique, l’utilisateur fait évoluer son avatar à travers un point de vente virtuel, pouvant à tout moment s’attarder sur un des produits proposés, pour finir par l’acheter. Dans MallWeGo, l’innovation tient à son modèle économique qui est le free-to-play. Des réductions ou autres « cadeaux » pourront être obtenus si l’utilisateur passe du temps sur l’application ou alors s’il consulte des publicités. Brian Ortiz, co-fondateur de MallWeGo rajoute : « plus vous passez de temps sur la plateforme, plus vous jouez à des jeux, plus vous explorez des zones du centre commercial, je vous récompenserai pour ce temps. Si vous voulez regarder une publicité – et vous n’y êtes pas obligés […] – mais si vous le vouliez je vous récompenserais pour cela aussi. ». L’utilisateur aura accès à plusieurs centres commerciaux, et de l’espace publicitaire payant sera disponible. A noter aussi que les utilisateurs pourront avoir leurs appartements privés, ce qui montre l’aspect « gaming » de l’application.

Ce concept, toujours en phase Alpha de son développement, est très intéressant. A une époque où les habitudes de consommation évoluent très rapidement, il semblerait que MallWeGo ait accroché le bon wagon, un proposant un divertissement tout en faisant du shopping. Surtout en cette période de morosité et de crise économique, le principe de réduction me paraît être un bon moyen pour augmenter son pouvoir d’achat, tout en pouvant faire des rencontres. J’attends donc avec impatience l’évolution de cette application prometteuse.

http://www.presse-citron.net/mallwego-un-centre-commercial-virtuel

Sebastien A.

Nike personnalise vos chaussures avec Instagram.

Vous réviez de choisir vous même vos couleurs de chaussures? Qu’elles s’accordent avec vos goûts? Nike le fait pour vous! En s’associant à la célèbre application de publication de photos en ligne,  Nike vous propose de créer vous même vos baskets en s’inspirant avec votre photo préférée!

Le processus est simple. Tout d’abord il vous suffit d’avoir un compte Instagram. Vous vous y connecter, ensuite vous choissisez votre photo à partir de laquelle les chaussures seront personnalisées et enfin vous choississez le modèle de chaussures à personnaliser. Quelques secondes d’attentes et le tour est joué:  Nike vous propose son modèle personnalisé!

Il y a trois modèles de baskets possibles : Nike Air Max 1Air Max 90 ou Air Max 95.

La personnalisation réside dans l’adaptation des couleurs des différentes parties de la basket par rapport à la palette de couleurs de votre photo.

NikePHOTOIDVoici un partenariat bien sympatique pour remettre les chaussures Nike à la pointe des tendances et de la modernité et ainsi créer de la proximité avec ses consommateurs.  En utilisant l’application Instagram, l’image de cette célèbre application s’associe à celle la la marque de chaussures. Nike gagne donc en notoriété et son image est remise aux goût du jour, un pari qu’on espère réussit. Encore faudrait-il être porteur de baskets, ce qui réduit la cible. À voir.

Lucie M.

Source:  www.journaldugeek.com

Dis moi quelle musique tu écoutes, je te dirais ce que tu portes

Shazam à son arrivé sur le marché à révolutionner la vie de nombreux fou de la musique. Plus besoin de  tracker le responsable d’une bar, d’une boîte pour trouver les chansons de la playlist. Pour les amateurs, n’importe qui pouvait dorénavant étaler sa culture musicale. Shazam à pousser la tendance avec la sortie d’une toute nouvelle interface : Shazam Fashion. Sur le même principe, l’application pourra donc scanner et reconnaître les vêtements portés. Alors non, nous n’allons pas encore tous (sous entendu la gente féminine) , nous promener dans la rue avec nos smartphone à la main essayant vainement de scanner ni vue ni connu le vêtement du passant d’à côté. Cette interface n’est malheureusement pas encore possible pour l’ensemble des vêtements du commerce. Cette application ne sera en effet possible que pour les présentateurs TV et quelques publicités dans l’avenir. En collaboration avec les grandes chaînes américaine, l’application fonctionne en effet avec une base de données générée par ces chaînes télévisées. De plus, Shazam Fashion ne sera disponible que pour nos voisins les américains, l’entreprise n’ayant pas encore développé son projets sur les terres européennes.  L’objectif de Shazam derrière ce nouveau lancement est de développer ce qu’il appelle ” l’engagement média”. Cette appellation rejoins ce mouvement de consommateur 2.0, engagé et interactive. Le but étant effectivement de pouvoir rendre les programmes TV et les spots publicitaire plus “engageant”, en supprimant l’étape “cognitive” de ces spots.

Intérêt:

En termes de digital l’étape la plus importante à franchir reste celle de l’intéractivité avec les consommateurs. Après avoir vu la naissance de séries intéractives où outre la possibilité d’échanger sur Twitter et Facebook avec les personnages, le spectateurs pouvaient influencer la suite du scénario, l’annonce du Facebook Home, et des Google Glasses ; les programmes TV solicitant les réactions en live de spectateurs, on avance petit à petit sur ce que Shazam appelle “l’engagement Média”.

Certes scanner la tenu d’un présentateur n’est pas ce qu’il y a de plus excitant, l’application relève plus du gadget que de l’outil, mais les possibilités qu’elle offre peuvent d’avérer très intéressante. Pouvoir en effet obtenir l’information en direct, par un simple scan d’un produit à la TV représente pour les marques une opportunité des plus intéressante. De fait, combien de fois avons nous remarqué un produit ô combien génial à la TV mais oublié de noter le nom ou le magasin du dit produit? Résultat, nous ne l’avons jamais acheté. SI maintenant par un simple scan du produit , on pouvait avoir le lien sur la site marchand, la géolocalisation du magasin le plus proche, la référence et nom du produit, quoi de plus simple pour aller l’acheter le lendemain? Cette possibilité peut aussi d’appliquer pour d’autres types de communication que les campagnes produits. En termes de communication nous pouvons imaginer de nouvelles techniques très intéressantes : pourquoi pas un teaser où il faudrait scanner l’image à la fin du spot pour connaître la fin de la publicité? En encourageant cette démarche, cet engagement du consommateur, la mémorisation des publicités sera d’autant plus important que dans la logique passive dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui.

Caroline N.

Source

http://www.20minutes.fr/high-tech/1134063-20130409-apres-musique-shazam-veut-permettre-identifier-vetements

http://www.journaldugeek.com/2013/04/08/shazam-veut-se-lancer-dans-la-mode/